Dérision

Les soeurs RataTouille : Touille broie du noir

20 Fév , 2011  

Dans un moment de dérision, il arrive que des légumes et des fruits prennent la place d’individus. Les soeurs RataTouille sont nées avec leur commérages!

Bonjour ma chère sœur Touille, que nous as tu touillé aujourd’hui?

    Aujourd’hui je broie du noir ! Je mouline du poivre dans mon moulin et je me venge sur le café en dosettes dont je ne citerai pas le nom. Armée de mes huiles essentielles en stick (et oui on n’arrête pas le progrès!), j’ai passé tous mes dossiers fournisseurs au peigne fin et ça négocie dur. Il ne fait pas bon me causer today car j’ai le poil à rebrousse poils.

    Ce matin, Madame Feu-Nouille (filandreuse, cuite à l’eau) est passée et franchement ça ne remonte pas le moral.

Ma pauvre Touille, qu’elle me dit, vous avez bien du malheur!

Benh oui et ensuite?

Portez-vous bien, faites de votre mieux.

    Bref quand elle te quitte, tu sais ma petite Rata, tu n’as plus qu’à te jeter dans un bouillon et mourir à petit feux.

    J’ai tenté ensuite de partager ma noirceur avec Monsieur Choux fleur, mais il ne sait dire que oui ou non… c’est assez limité comme échange.

Oh tu sais, Touille, les choux-fleurs sont toujours ainsi…

Il ne faut pas trop leur en demander… tout aussi bouclés ou frisés qu’ils soient au bout de leur feuille, demander plus qu’un « oui » ou qu’un « non »,

c est comme leur demander de nous décrocher le couvercle de la marmite.

    Je vois que vous connaissez monsieur choux fleur. Allez un petit coup de stick aux huiles et c’est reparti.

Heureusement, ta petite Rata était là pour toi au moins 😉

Fin des comérages



Pub


Laisser un commentaire

Musique suggérée